SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil >

« Monitorage des réseaux des capteurs sans fils (WSN) - Application a l’interopérabilité sécurisée »

« Monitorage des réseaux des capteurs sans fils (WSN) - Application a l'interopérabilité sécurisée »

L’Ecole doctorale : Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication et Télécom SudParis avec le Laboratoire de recherche SAMOVAR

présentent

l’AVIS DE SOUTENANCE de Monsieur Raul Armando FUENTES SAMANIEGO
Autorisé à présenter ses travaux en vue de l’obtention du Doctorat de l’Université Paris-Saclay, préparé à Télécom SudParis en :
réseaux, information et communications

Quand : le Lundi 27 Février 2017 à 10h30

Ou : à Télécom SudParis - Salle A003 - 9 Rue Charles Fourier, 91000 Evry, France

Membres du jury :

Mme Ana Rosa CAVALLI, Professeur, Telecom SudParis Universite Paris Saclay , FRANCE Directrice de thèse
M. Alfaro JOAQUIN, Professeur, Télécom SudParis Univ. Paris Saclay , FRANCE Examinateur
M. Enrico NATALIZIO, Maître de conférences Université de Technologie de Compiègne , FRANCE Examinateur
M. Edgardo MONTES DE OCA, Ingénieur Montimage, FRANCE Examinateur
M. Emmanuel LOCHIN, Professeur Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (ISAE-SUPAERO), FRANCE Rapporteur
Mme Mercedes MERAYO, Professeure Universidad Complutense de Madrid, ESPAGNE Rapporteur

Résumé :

La formule "Internet of Things’’ a pris du sens à la fois au sein de la communauté public et de recherche. La raison principale est qu’en 2011, le nombre d’objets connectés à Internet surpassent le nombre d’humains en ligne, et il est attendu qu’en 2020, le nombre d’objets connectés dépassent les 20 billions. Etant donné la présence d’un grand nombre de plateformes hétérogènes qui composent l’IoT, notre intérêt se focalise sur les Réseaux de Capteurs (WSN), qui sont composés des petits dispositifs avec des contraintes de ressources (capacité de mémoire faible, processeur de faible puissance et faible puissance matérielle) qui collectent un ou plusieurs types de données. Presque toutes les recherches menées à ce jour reposent sur la standardisation de protocoles de communication, l’amélioration de la performance, l’optimisation de la consommation de ressources, etc. La sécurité a été relégué au second plan, dû principalement au faibles ressources disponibles sur les capteurs. Cependant, les données collectées dans de multiples scénarios peuvent être très sensibles. Les données doivent être stockées de manière sûr et doivent être transmises de manière sûr d’un point à un autre. Le travail développé dans cette thèse définit les mécanismes permettant de garantir une communication sûr entre les capteurs. Et aussi fournissant des outils natifs pour le monitorage des communications, afin de valider ces mécanismes directement sur le réseaux.

Abstract :

The denominated "Internet of Things’’ (IoT) has been getting relevance in both the public and research communities. The main reason is that on 2011, the number of “objects” connected to the Internet surpassed the number of humans online, and is expected that for 2020, the number of objects exceeds the amount of 20 billion. Because of the high number of heterogeneous platforms that composed the IoT, our interest is centered around the Wireless Sensors Networks (WSN), which are composed by small devices with constrained resources (small amount of memory, small power processor, and small power supply) that collect one or more type of data. Almost all the research conducted to date relies on standardizing the communication protocols, ameliorating the performance, optimizing the resource consumption, etc. Security has been relegated to a second plane, due mainly to the low resources available on the sensors. However, the data collected in many scenarios can be highly sensitive. The data must be stored in a safe way and must be transmitted in a safe approach from the origin to the destiny. The work developed in this dissertation defines mechanisms to guarantee the safety of the communication between sensors. And, providing native tools for the monitoring of the communication, to validate these mechanisms directly on the network.