SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Productions scientifiques > Thèses SAMOVAR > Thèses 2016

"Gestion sensible au métier des processus métier à base de service."

"Gestion sensible au métier des processus métier à base de service."

Quand : Soutenance prévue le vendredi 30 septembre 2016 à 15h00
Où : Télécom SudParis 9 rue Charles Fourier 91011 EVRY Cedex salle SALLE A007

Composition du jury proposé

Mme Carine SOUVEYET, Université Paris 1 - France, Rapporteur
M. Narjès Bellamine BEN SAOUD, Université de Manouba - Tunisie, Rapporteur
Mme Daniela GRIGORI, Université Paris-Dauphine - France, Examinateur
M. Sami BHIRI, Université de Monastir - Tunisie, Examinateur
M. Mohamed JMAIEL, Université de Sfax - Tunisie, CoDirecteur de thèse
M. Samir TATA, Télécom SudParis, Directeur de thèse

Mots-clés :
Gestion sensible au métier, processus métier, approche impérative, approche déclarative, approche hybride, flexibilité, efficacité

Résumé :

Face à un environnement métier très dynamique, les entreprises expriment un grand besoin de gestion de leurs processus métiers de point de vue métier. Il existe trois types d’approche de gestion sensible aux changements de l’environnement métier : les approches impératives, déclaratives et hybrides.

Les premières approches dites impératives sont les plus largement reconnues car elles sont performantes, plus simples à utiliser et proposent de nombreux standards d’entreprise (BPMN, BPEL par exemple). Néanmoins, elles ne permettent pas d’obtenir une très grande flexibilité des processus durant leur exécution. Par opposition, les secondes approches dites déclaratives permettent d’atteindre une meilleure flexibilité du processus afin de l’adapter au contexte métier. Mais, elles sont consommatrices de temps à la conception et à l’exécution et elles manquent cruellement de standard d’entreprise. Les dernières approches dites hybrides essaient de combiner les avantages des approches impératives et déclaratives mais des efforts sont à faire pour aligner les processus à l’environnement métier durant leur exécution.

Par conséquent, dans cette thèse, nous nous intéressons à la gestion sensible au métier visant à : (1) concilier les techniques déclaratives et les techniques impératives en une approche hybride pour tirer profit de leurs avantages, (2) préserver les standards des processus, et (3) minimiser l’effort des concepteurs. Nous avons ainsi proposé une nouvelle approche hybride pour la gestion des processus métiers. Nous avons modélisé la gestion d’un processus métier par un processus de gestion connecté au premier qui permet de le superviser et le configurer. Ce processus de gestion est généré grâce à une modélisation sémantique des relations entre les processus métiers, les services et l’environnement métier. Nous avons également implémenté et évalué cette approche en comparaison avec les approches existantes de gestion sensible aux changements de l’environnement métier.