SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Productions scientifiques > Thèses SAMOVAR > Thèses 2015

" Une architecture de Cloud Broker basée sur la sémantique pour l’optimisation de la satisfaction des utilisateurs "

" Une architecture de Cloud Broker basée sur la sémantique pour l'optimisation de la satisfaction des utilisateurs "

Mme Inès FAKHFAKH
soutenance de thèse de doctorat intitulée " Une architecture de Cloud Broker basée sur la sémantique pour l’optimisation de la satisfaction des utilisateurs ". Cette thèse a été réalisée sous la direction de M. Djamal ZEGHLACHE. Elle aura lieu le 07/05/2015 à 13h30 - Amphi 11 à Télécom SudParis, 9 rue Charles Fourier, 91000 Evry.

Le jury sera composé de :

Mme. Lynda MOKDAD, Professeur à la Faculté des Sciences et Technologie, Université Paris 12, Val de Marne – Rapporteur

M. Yacine GHAMRI DOUDANE, Professeur à l’Université de La Rochelle – Rapporteur
Mme Véronique VEQUE, Professeur à l’Université Paris-Sud – Examinateur
M. Pierre SENS, Professeur à l’Université Paris 6 – Examinateur
Mme. Amel BOUZEGHOUB, Professeur à Télécom SudParis – Examinateur
M. Djamal ZEGHLACHE, Professeur à Télécom SudParis – Directeur de thèse

Résumé de thèse :

Le Cloud Computing est un nouveau modèle économique hébergeant les applications de la technologie de l’information. Le passage au Cloud devient un enjeu important des entreprises pour des raisons économiques. La nature dynamique et la complexité croissante des architectures de Cloud impliquent plusieurs défis de gestion. Dans ce travail, nous nous intéressons à la gestion des contrats SLA. Vu le manque de standardisation, chaque fournisseur de service décrit les contrats SLA avec son propre langage, ce qui laisse l’utilisateur perplexe concernant le choix de son fournisseur de services.

Dans ce travail, nous proposons une architecture de Cloud Broker permettant d’établir et de négocier les contrats SLA entre les fournisseurs et les consommateurs du Cloud. L’objectif de cette architecture est d’aider l’utilisateur à trouver le meilleur fournisseur en utilisant une méthode multi-critère. Cette méthode considère chaque critère comme une fonction d’utilité à intégrer dans une super-fonction d’utilité. Nous proposons d’illustrer chaque fonction d’utilité par une courbe spécifique permettant de modéliser le critère de choix. Nous avons pris en compte la plupart des critères qui contribuent dans le choix du meilleur service et de les classer en critères fonctionnels et critères non fonctionnels.

Les contrats SLA établis par notre Broker sont formalisés sous forme d’ontologies qui permettent de masquer l’hétérogénéité et d’assurer l’interopérabilité entre les acteurs du Cloud. En outre, l’utilisation des règles d’inférence nous a permis de détecter les violations dans le contrat SLA établi et de garantir ainsi le respect de la satisfaction client dans le temps.

Abstract :

Cloud Computing is a dynamic new technology that has huge potentials in enterprises and markets. The dynamicity and the increasing complexity of Cloud architectures involve several management challenges. In this work, we are interested in Service Level Agreement (SLA) management.

Actually, there is no standard to express Cloud SLA, so, providers describe their SLAs in different manners and different languages, which leave the user puzzled about the choice of its Cloud provider.

To overcome these problems, we introduce a Cloud Broker Architecture that aims to assist users in establishing and negotiating SLA contracts and to help them in finding the best provider that satisfies their service level expectations. Our Broker SLA contracts are formalized as OWL ontologies as they allow hiding the heterogeneity in the distributed Cloud environment and enabling interoperability between Cloud actors. Besides, by combining our ontology with our proposed inference rules, we contribute to detect violations in the SLA contract assuring thereby the sustainability of the user satisfaction. Based on their requirements, our Cloud Broker assists users in selecting the right provider using a multi attribute utility theory method. This method is based on utility functions representing the user satisfaction degree. To obtain accurate results, we have modelled both functional and non functional attributes utilities. We have used personalized utilities for each criterion under negotiation so that our cloud broker satisfies the best consumer requirements from functional and non functional point of view.