SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Équipes > METHODES > Bilan scientifique 2008-2013 > Collaborations, transfert et rayonnement

Collaborations nationales

L’équipe collabore avec plusieurs équipes de recherche en France à travers la participation à plusieurs projets collaboratifs. Nous rappelons brièvement les projets les plus importants auxquels nous participons et qui ont été cités dans la description de nos axes de recherche. Nous finirons ensuite par d’autres actions collaboratives qui se font en dehors des contrats de recherche.

L’équipe contribue à plusieurs projets nationaux financés par l’ANR : PIMI, WEBMOV, CHECKBOUND, CAPTEURS, SAVE, ECOFRAME, WINEM et MARMOTE.

Notre participation aux projets des pôles de compétitivité s’est concrétisée à travers les projets CARRIOCAS, 100GRIA et EXOTICUS du pôle Systematic et le projet ISER du pôle DGCIS.

Nous participons aussi au projet Fiabilité et Sureté de Fonctionnement de l’IRT System X. Nous sommes également impliqués dans quelques projets financés par Digiteo à travers MARINA et WISDOM.

Notre collaboration avec le monde industriel est également bien développée. Nous avons de nombreux contrats de recherche bilatéraux avec des entreprises comme Orange (ANNEAU-ETOILES, Reactive control in LTE-advanced networks) ou encore Astrium, et Thales (RAIL2). Ces collaborations s’ajoutent à celles qui se font grâce aux thèses CIFRE (4 thèses avec Orange Labs, et une thèse avec Montimage).

J. Jackuobwicz collabore activement avec plusieurs chercheurs du LTCI (Telecom Paritech) sur le thème de l’optimisation distribuée. H. Castel mène une partie de ses travaux avec des collègues du laboratoire PRISM (université de Versailles) et de l’université Paris 12. T. Chahed travaille avec des chercheurs de l’INRIA et d’Orange Labs. W. Ben-Ameur collabore également avec Orange Labs et l’université de Caen. A. Cavalli et S. Maag entretiennent une activité de recherche commune avec le LRI (Orsay). M. Becker et M. Marot travaillent avec des chercheurs de l’ENSEEIHT de Toulouse .