SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Équipes > ACMES > Séminaires ACMES > Séminaires ACMES : > Séminaires 2012 ACMES

"In search of lost time"

présenté par Bernadette Charron-Bost, Chercheur CNRS au Laboratoire d’informatique de l’Ecole Polytechnique (LIX)

le mercredi 8 février à 13h30 en salle BL005 TELECOM Sudparis

Abstract :

In their seminal papers Dwork, Lynch, and Stockmeyer(JACM, 1988) and Lamport (TOCS, 1998) showed that, in order to solve Consensus in a distributed system, it is sufficient that the system behaves well during a finite period of time.

In sharp contrast, Chandra, Hadzilacos, and Toueg (JACM, 1996) proved that a failure detector that, from some time on, provides "good" information forever is necessary. We explain that this apparent paradox is due to the two-layered structure of the failure detector model.

This structure also has impact on comparison relations between failure detectors.

In particular, we make explicit why the classic relation is neither reflexive nor extends the natural history-wise inclusion. Our point is to help understanding of existing models and to study how they model real distributed systems in an accurate way.

Joint work with Martin Hutle (LSR, EPFL) and Josef Widder (ECS Laboratory, Vienna University of Technology).

Biographie :

Bernadette Charron-Bost
CNRS, Laboratoire d’Informatique LIX,
Ecole polytechnique

Après avoir enseigné les Math´ematiques dans l’enseignement secondaire pendant 4 ans, j’ai passé une thèse en Informatique, en 1989, a l’Université Paris 7 sous la direction de Guy Cousineau dont le sujet est la "Mesure de la concurrence des calculs distribues".

J’ai poursuivi mes recherches dans le domaine du calcul distribué tout d’abord comme MdC à l’INT (1988-1990), puis ai été recrutée au CNRS en 1991.

Depuis 1994, je suis affectée au LIX (Ecole polytechnique).

Mes travaux de recherche sont consacrés à l’étude des systèmes distribués et de leurs calculs du point de vue algorithmique mais aussi sémantique.

Les principaux résultats que j’ai obtenus portent sur la taille minimale des horloges vectorielles, l’impossibilité du Group Membership Service (GMS), les modèles de calcul en distribué et plus récemment la vérification formelle des algorithmes distribués ainsi que l’étude de la complexité du schéma distribué fondamental qu’est “Link Reversal”.

Contact :
Denis Conan

Equipe ACMES :
Algorithmes, Composants, Modèles Et Services pour l’informatique répartie