SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Productions scientifiques > Thèses SAMOVAR > Thèses 2011

SOUTENANCE : Thèse de Yassin Chabeb

mercredi 23 Novembre 2011 à 14h00 en salle BL006

"Contributions à la Description et la Découverte de Services Web Sémantiques"

jury :

- Mme Marie-Christine FAUVET Professeur à l’Université Joseph Fourier de Grenoble - LIG, Rapporteur.
- M. Thierry DELOT Maître de Conférences (HDR) à l’Université de Valenciennes - LAMIH, Rapporteur.
- Mme. Hanna KLAUDEL Professeur à l’Université d’Evry-Val d’Essonne - IBISC, Examinateur.
- M. Hugues VINCENT Ingénieur de recherche à Thales Communications France, Examinateur.
- M. Bruno DEFUDE Professeur à TELECOM SudParis - SAMOVAR, Examinateur.
- M. Samir TATA Professeur à TELECOM SudParis - SAMOVAR, Directeur de Thèse.

Résumé :

Les travaux de recherche menés autour de la description de services Web utilisent de plus en

plus des modèles sémantiques pour fournir une représentation interprétable automatiquement.

Toutefois, nous avons décelé des lacunes dans les approches sémantiques actuelles qui engendrent

ambiguïté et non pertinence au niveau de l’appariement et de la découverte de services

Web.

Pour remédier à ces lacunes nous proposons des contributions à la description et à la découverte

de services Web sémantiques. En ce qui concerne la description de services, nous avons

défini un langage basé sur une recommandation W3C. En plus d’une annotation métier sémantique

des éléments d’un service, notre principale contribution à la description sémantique consiste

à spécifier la nature de ces annotations en utilisant une ontologie technique que nous avons définie.

Cette ontologie fusionne plusieurs concepts sémantiques de services Web que nous avons

identifiés dans des approches existantes et intègrera d’autres concepts qu’on définira ultérieurement

sans pour autant modifier notre langage de description ou nos techniques d’appariement

associées.

Nous avons également défini un algorithme d’appariement entre une requête de service et

les descriptions des services publiés. Cet algorithme se base sur un appariement entre éléments

d’une requête et un service publié et trois techniques d’agrégation des résultats d’appariements

élémentaires. L’algorithme tire avantage de la description sémantique que nous avons définie. Il

a été mis en oeuvre dans un annuaire de services Web sémantiques et a été également comparé

aux algorithmes de référence. Les expérimentations montrent clairement l’efficacité de notre

approche en termes de temps de réponse et de précision.

Abstract :

Researchs conducted aroundWeb service description use more and more of semantic models

to provide an automatically interpretable representation. However, we identified gaps in current

approaches that generate semantic ambiguity and impertinence at Web service matching and

discovery.

To address these shortcomings we propose contributions about semantic Web service description

and discovery. As for the Web services description, we have defined a language based on

a W3C Recommendation. In addition to a semantic business annotation of service components,

our main contribution about the semantic description is to specify the nature of these annotations

using a technical ontology that we have defined. This ontology merges several semantic concepts

of web services that we identified in existing approaches and may include other concepts that can

be defined later without changing our description language or our matching techniques.

We also defined a matching algorithm between a service request and published service descriptions.

This algorithm is based on matching between elements of a service request and descriptions

of published services. This matching is may be computed by three aggregation techniques

of the results of those elements’ matching. The algorithm takes advantage of the semantic description

we have defined. It was implemented in a semantic web services registry and was also

compared to referenced algorithms. The experiments clearly demonstrate the effectiveness of our

approach in terms of response time and precision.