SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Productions scientifiques > HDR / période 2010-2015

Hind Castel HDR « Agrégation de trafic et de systèmes markoviens pour garantir la QoS des réseaux complexes »

Jeudi 12 Mai 2011 à 14h00

A l’Université Paris VI - Pierre et Marie Curie, Campus Jussieu, 4 place Jussieu Paris 5ème, Maison de la Pédagogie, 1er étage, salle 25-26 101

Jury

- Mr Serge Haddad, Professeur au LSV, ENS Cachan, rapporteur
- Mr Tadeusz Czachorski, Directeur de recherche à l’académie des sciences de Pologne, rapporteur
- Mr Gérardo Rubino, Directeur de Recherche à l’INRIA/IRISA Rennes, rapporteur
- Mr Serge Fdida, Professeur au LIP6 à Paris 6, examinateur
- Mr Jean-Michel Fournau, Professeur au PRiSM à l’université de Versailles Saint Quentin, examinateur
- Mr Dominique Chiaroni, Ingénieur recherche à Alcatel Lucent Labs, examinateur
- Mme Nihal Pekergin, Professeur à Paris 12, examinateur

Résumé

"Aujourd’hui, les réseaux sont de plus en plus complexes en termes de nombres de noeuds, de diversité de flux (débits, tailles de paquets, variabilité du trafic), ou encore de types de protocoles. La garantie de la QoS (Quality of Service) demeure un problème important et difficile à résoudre.

Deux aspects importants ayant un impact sur la QoS ont été étudiés : la gestion du trafic, et les méthodes d’évaluation des performances basées sur les bornes stochastiques afin de dimensionner le réseau. L’agrégation est un mécanisme très intuitif et très présent dans les réseaux de communication.
Il a été étudié dans ce travail dans des domaines assez différents : celui du trafic, et celui des modèles d’analyse quantitative basés sur les chaînes de Markov. Dans les deux cas, l’idée est similaire : on cherche à regrouper des entités (paquets ou états) c’est-à-dire à agréger un ensemble de paquets ou d’états d’une chaîne de Markov. Ainsi, on obtient des macro-entités (macro-paquets ou macro-états) afin d’obtenir un système agrégé ou simplifié.

Différents algorithmes d’agrégation de trafic prenant en compte la QoS des flux IP sont proposés afin de définir des paquets optiques agrégés. L’idée est d’améliorer l’utilisation de la bande passante de la fibre optique, et donc les performances du réseau.

Au niveau des méthodes d’analyse des performances, un algorithme d’agrégation de chaines de Markov multidimensionnelles est proposé. L’intérêt de cette étude est de construire une chaîne de Markov de taille réduite à partir de laquelle on pourra calculer des mesures de performance bornantes. L’algorithme d’agrégation permet de proposer un compromis entre qualité de la borne et complexité de calculs, pour l’encadrement des mesures de performance. De plus, aussi bien des mesures bornantes stationnaires que transitoires peuvent être déduites.

Il est clair que l’agrégation de trafic et l’agrégation des systèmes markoviens sont des techniques différentes. Toutefois, elles contribuent toutes les deux d’une manière efficace à la garantie de la QoS dans les réseaux de communication."