SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Équipes > R3S > Séminaires R3S > Séminaires R3S 2011

2011/09/28 Parade aux attaques des systèmes biométriques par réflectométrie optique

présenté par Yaneck GOTTESMAN

le mercredi 28 septembre 2011 à 10h00 Salle A303

**Abstract :**

L’engouement pour les systèmes biométriques repose sur le principe qu’il est « presque » impossible d’usurper une identité biométrique, à la différence de papiers d’identités usuels ou encore de mots de passe ou de codes pin qui peuvent être transmis, volés, usurpés relativement facilement.

Or des travaux récents réalisés sur les empreintes digitales montrent qu’il est relativement facile de fabriquer des faux doigts ou de coller sur un doigt une empreinte en gélatine par exemple d’une autre personne et que la plupart des capteurs d’empreintes digitales sont incapables de détecter de telles falsifications.

Nous nous intéressons à la réflectométrie optique à faible cohérence comme un outil d’analyse à la fois riche et fin pour détecter le caractère vivant sur la modalité « main ».

Pour cela, nous avons mis à profit les compétences complémentaires des groupes Optique-Photonique et INTERMEDIA du département Electronique et Physique de Télécom SudParis.