SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Productions scientifiques > Thèses SAMOVAR > Thèses 2011

SOUTENANCE : Thèse de Mohammed Boutabia

8 Avril 2011 à 14h00

"Continuité de service dans les réseaux sans fil hétérogènes pour les applications à contrainte de temps"

Sur le campus de Télécom SudParis, 9 rue Charles Fourier à Evry, en salle A001

Jury

- André-Luc BEYLOT, ENSEEIHT-Toulouse (Rapporteur)
- Dominique GAITI, UTT-Troyes (Rapporteur)
- Laurent TOUTAIN, Télécom Bretagne (Examinateur)
- Pascal LORENZ, IUT-Colmar (Examinateur)
- Marion BERBINEAU, INREST-Lille (Examinateur)
- Guy PUJOLLE, Université Paris 6 Pierre et Marie Curie (Examinateur)
- Hossam AFIFI, Télécom SudParis (Directeur de thèse)

Résumé

La continuité de service est un élément important dans les communications mobiles.

Avec la coexistence de différentes technologies d’accès au réseau et l’émergence de dispositifs mobiles avec plusieurs interfaces réseau, les fournisseurs de services doivent maintenir la communication en cours lorsque les mobiles voyagent entre des réseaux hétérogènes.

Des services comme l’IPTV, vidéo à la demande ou la voix sur IP sont largement proposés par les opérateurs pour lesquels la continuité de service doit être garantie.

Cette thèse est consacrée à la continuité du service pour des applications temps réel dans des réseaux hétérogènes. Nous abordons ce problème de deux perspectives : la mobilité de session et la mobilité de terminal. Bien que ces deux mécanismes aient le même but qui est d’assurer la continuité de service lors du changement de terminal ou de réseau d’accès, chaque technique a ses propres défis et contraintes.

En ce qui concerne la mobilité de session, un nouveau protocole de signalisation a été proposé pour transférer la session entre les différents terminaux d’un utilisateur.

Ce protocole a été conçu pour les scénarios de streaming vidéo. Son implémentation a permis la validation du protocole proposé ainsi que son évaluation. En outre, nous traitons le problème de l’adaptation des flux multimédias, notamment la renégociation des paramètres de la qualité de service puisque la session pourrait être transféré à un nouveau terminal avec des capacités différentes que le terminal d’origine.

Cette renégociation peut être étendue pour couvrir le cas où certains paramètres internes sont dégradés au cours de la session dans le même terminal.

Quant à la mobilité de terminal, nous proposons un mécanisme basé sur l’utilisation de la nouvelle norme IEEE802.21 et du protocole de mobilité FMIPv6.

Le but de cette proposition est de réduire le délai du handover et la taille de l’espace mémoire dédiée au niveau des routeurs d’accès. En outre, une optimisation est proposée pour FMIPv6 afin de maximiser la probabilité de son mode prédictive.

Dans le même contexte, la mobilité dans l’IP Multimédia Subsystem (IMS) est considéré et une solution adaptée est proposée pour répondre aux exigences de l’IMS. Enfin, nous menons une étude comparative entre les différentes variantes de Mobile IP dans le cas de handover vertical. En se basant sur cette comparaison, nous donnons quelques directives qui devraient aider à choisir le protocole le plus efficace suivant des paramètres spécifiques. Les solutions proposées et les études ont été évaluées avec des méthodes analytiques et/ou en faisant appel à des simulations.