SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Productions scientifiques > Thèses SAMOVAR > Thèses 2011

SOUTENANCE : Thèse de Khalil Jishy

Mardi 22 Mars 2011

"Pistage de cibles manoeuvrantes en radar passif par filtrage à particules gaussiennes"

La thèse a été soutenue par Khalil Jishy, doctorant du département CITI

Mardi 22 Mars 2011 à 14h00

Télécom ParisTech, 46, rue Barrault, Paris 13ème, Amphi SAPHIR.
Jury

- Mr Jean-Luc Zarader, Professeur à l’ISIR/UPMC, Examinateur
- Mme Sylvie Marcos, Directeur de Recherche au LSS/SUPELEC, Rapporteur
- Mr Jean-Charles Noyer, Professeur au LISIC/ULCO, Rapporteur
- Mr François Gosselin, Expert radar à THALES Air Systems, Examinateur
- Mr Gérard Salut, Directeur de Recherche au LAAS/CNRS, Directeur de thèse
- Mr Frédéric Lehmann, Maître de conférences à Télécom SudParis, Encadrant

Invités

* Mr Jacques Blanc-Talon, Chargé de mission Sécurité et Interopérabilité des SIC à la DGA

* Mr Anis Ziadi, Ingénieur de recherche à DSi

Résumé

" Cette thèse porte sur l’application des techniques de filtrage statistiques au radar passif. L’objectif de cette thèse est d’adapter les méthodes à somme de gaussiennes et les méthodes particulaires pour la détection et/ou la poursuite dans un contexte multi-cible. Nous nous intéressons aux problématiques liées à des cibles fortement manoeuvrantes à rapport signal sur bruit pouvant être très faible. En guise d’application, la radio FM et la télévision numérique DVB-T seront exploitées comme sources d’opportunité par le système de localisation passive.

Dans un premier temps, cette thèse récapitule l’état de l’art dans le domaine du radar passif, du filtrage statistique et des approches conventionnelles de pistage radar à base de données seuillées.

Dans un deuxième temps, cette thèse explore l’apport du filtrage particulaire en radar passif. Avec une modélisation convenable du problème de poursuite d’une cible sous la forme d’un système dynamique non-linéaire, nous montrons comment le filtrage particulaire, appliqué sur les sorties bruitées (non-seuillées) du corrélateur, améliore les performances en terme de poursuite par rapport aux approches conventionnelles. Une extension au cas multi-cible est également traitée. L’ingrédient essentiel de l’algorithme proposé est l’intégration d’un système de synchronisation de l’instant d’échantillonnage du corrélateur (et le cas échéant de la fréquence de corrélation) qui permet à l’algorithme particulaire de compenser automatiquement la dynamique des cibles.

Dans un troisième temps, nous exposons un nouveau système de détection/poursuite multi-cible basé sur le filtrage bayésien avec la méthodologie "track-before-detect". Ce système est implémenté par une approximation à base de somme de gaussiennes ou une approximation à base de filtrage particulaire. Nous proposons également une technique d’annulation successive d’interférence qui permet de gérer la présence de lobes secondaires importants. Des simulations utilisant un signal radio FM, ont permis de confirmer le potentiel du système de détection/poursuite proposé."