SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Actualités

Seminaire general Comelec (jeudi 4 octobre, amphi JADE, 14H)

"Métrologie des fréquences optiques et peignes de fréquences compacts"
Vincent RONCIN, Laboratoire de Physique des Lasers, Université Paris 13

Jeudi 4 octobre 2018, 14H00, Télécom ParisTech, Amphi JADE,
46 rue Barrault, Paris 13

Les peignes de fréquences compacts sont des outils métrologiques ayant vocation à être intégrés dans des systèmes embarqués dédiés entre autres à la génération d’horloges pour des applications spatiales, à la spectroscopie de précision et aux tests fondamentaux nécessitant des références de fréquences, à la génération d’ondes optiques/micrométriques/Terahertz ultra-stables pour des applications en télécommunications (radar, communication sans fil, communications optiques cohérentes, etc.).

Lors du séminaire je présenterai dans un premier temps les grands principes de la métrologie Temps-Fréquences : les outils expérimentaux (référence, cavité de transfert) et les outils mathématiques (variance d’Allan) nécessaire à la caractérisation métrologique des oscillateurs optiques, et ce, au travers de deux exemples de techniques de stabilisation en fréquence d’un laser : l’une sur une cavité ultra-stable (Pound-Drever-Hall) et l’autre sur une transition moléculaire par la technique d’absorption saturée en cellule.

Dans un second temps, je présenterai mon activité de recherche sur les peignes de fréquences compacts et les résultats de stabilisation et de référencement de lasers à semi-conducteurs à blocage de modes optiques passifs, sur une cavité de transfert à fibre référencée sur une transition d’Acétylène détectée en absorption saturée. Les avantages d’une stabilisation mixte conjuguant stabilisation optoélectronique et affinement du peigne par injection optique seront discutés.


* Le séminaire général (usuellement le 1er jeudi du mois) porte sur un sujet d’intérêt général, couvrant alternativement les thématiques du département et au-delà. Il s’adresse aux doctorants, post-docs, chercheurs et enseignants-chercheurs et plus globalement toute personne que cela intéresse. Il est effectué par des chercheurs extérieurs ou par des chercheurs du département. Il a pour objectif d’aborder les sujets proposés sous un angle large, visant à l’enrichissement de la culture scientifique de chacun au-delà des domaines d’intérêt immédiat. Les doctorants et jeunes chercheurs sont particulièrement concernés, l’ouverture d’esprit à laquelle peuvent contribuer ces séminaires étant, vis-à-vis d’un futur recruteur, souvent au moins aussi importante que le travail de thèse proprement dit.