SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Productions scientifiques > Thèses SAMOVAR > Thèses 2018

« [DisMonTest] Une Méthode de test fonctionnel en-ligne basée sur une approche de monitorage distribuée continue appliquée aux systèmes communicants. »

AVIS DE SOUTENANCE de Monsieur Jose Alfredo ALVAREZ ALDANA

« [DisMonTest] Une Méthode de test fonctionnel en-ligne basée sur une approche de monitorage distribuée continue appliquée aux systèmes communicants. »

AVIS DE SOUTENANCE de Monsieur Jose Alfredo ALVAREZ ALDANA

Autorisé à présenter ses travaux en vue de l’obtention du Doctorat de l’Université Paris-Saclay, préparé à Télécom SudParis en : Informatique
« [DisMonTest] Une Méthode de test fonctionnel en-ligne basée sur une approche de monitorage distribuée continue appliquée aux systèmes communicants. »

le VENDREDI 28 SEPTEMBRE 2018 à 14h00

à Télécom SudParis

9 Rue Charles Fourier, 91000, Évry - Salle A003

Membres du jury :

M. Stéphane MAAG Professeur, Télécom SudParis, FRANCE - Directeur de thèse
M. Farid NAIT-ABDESSELAM Professeur, Université Paris Descartes, FRANCE - Rapporteur
M. Hacène FOUCHAL Professeur, Université de Reims Champagne Ardennes, FRANCE - Rapporteur
M. Philippe DAGUE Professeur, LRI, Université Paris Sud, FRANCE - Examinateur
M. Philippe JACQUET Ingénieur de Recherche, Nokia Bell-Labs France, INRIA, FRANCE - Examinateur
Mme Fatiha ZAIDI Professeure, LRI, Université Paris Sud, FRANCE - Encadrante de thèse

Résumé :

Les réseaux MANET représentent un domaine important de recherche en raison des nombreuses opportunités découlant des problématiques et des applications inhérentes à ce type de réseau. Les problématiques les plus récurrentes sont la mobilité, la disponibilité ainsi que les ressources limitées. Un intérêt bien connu dans les réseaux et donc dans les MANET est de monitorer les propriétés de ce réseau et de ses nœuds. Les contraintes des MANET peuvent avoir un impact significatif sur les efforts mis en œuvre pour les monitorer. La mobilité et la disponibilité peuvent créer des résultats incomplets pour le monitorage. Les propriétés usuelles utilisées en monitorage sont simples, comme notamment la consommation moyenne du processeur, la bande passante moyenne, etc. De plus, l’évolution des réseaux a conduit à un besoin croissant d’examiner des comportements plus complexes, dépendants et imbriqués. La littérature indique que la précision des valeurs obtenues par monitorage et donc des approches n’est pas fiable et difficile à atteindre en raison des propriétés dynamiques du MANET. Nous proposons donc des architectures de surveillance décentralisées et distribuées qui reposent sur de multiples points d’observation. L’approche décentralisée combine des algorithmes dits hiérarchiques et de ‘gossip’ pour fournir une approche de monitorage efficace. Grâce à des expérimentations approfondies, nous avons conclu que même si nous étions en mesure d’atteindre d’excellentes performances, la fragmentation du réseau a toujours un impact sévère sur la méthodologie mise en place. Essayant d’améliorer notre technique, nous avons proposé une approche distribuée pour améliorer l’efficacité et la précision globale. Il fournit un mécanisme de consensus qui lui permet d’agréger de nombreux résultats fournis par plusieurs nœuds et fournit un résultat plus significatif et plus précis. Nous soutenons notre proposition avec de nombreuses définitions mathématiques qui modélisent les résultats locaux pour un seul nœud et les résultats globaux pour le réseau. Nos expériences ont été évaluées avec un émulateur construit en interne qui s’appuie sur Amazon Web Services, NS-3, Docker et GoLang avec un nombre variable de nœuds, la taille du réseau, sa densité, la vitesse des noeuds, les algorithmes de mobilité et les délais. Grâce à cet émulateur, nous avons pu analyser plusieurs aspects en fournissant des testbeds reproductibles, documentés et accessibles. Nous avons obtenu des résultats prometteurs pour les deux approches, et surtout pour l’approche distribuée en particulier en ce qui concerne la précision des valeurs obtenues par monitorage.

Abstract :

MANETs represent a significant area of network research due to the many opportunities derived from the problematics and applications. The most recurring problematics are the mobility, the availability and also the limited resources. A well-known interest in networks and therefore in MANETs is to monitor properties of the network and nodes. The problematics of the MANETs can have a significant impact on the monitoring efforts. Mobility and availability can create incomplete results for the monitoring. The usual properties discussed in monitoring are simple ones, e.g., average CPU consumption, average bandwidth and so on. Moreover, the evolution of networks has led to an increasing need to examine more complex, dependant and intertwined behaviors. The literature states that accuracy of the approaches is not reliable and difficult to achieve due to the dynamic properties of the MANET. Therefore we propose a decentralized and distributed monitoring architectures that rely on multiple points of observation. The decentralized approach combines gossip and hierarchical algorithms to provide an effective monitoring approach. Through extensive experimentation, we concluded that although we were able to achieve exceptional performance, network fragmentation still has a harsh impact on the approach. Trying to improve our approach, we proposed a distributed approach, relying on stronger bedrock to enhance the overall efficiency and accuracy. It provides a consensus mechanism that allows it to aggregate and provides a more meaningful and accurate result. We support our proposal with numerous mathematical definition that models local results for a single node and global results for the network. Our experiments were evaluated with an emulator built in-house that relies on Amazon Web Services, NS-3, Docker and GoLang with varying number of nodes, network size, network density, speed, mobility algorithms and timeouts. Through this emulator, we were able to analyze multiple aspects of the approaches by providing a repeatable, documented and accessible test beds. We obtained promising results for both approaches, but for the distributed approach, especially regarding accuracy.