SAMOVAR UMR 5157

  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil
  • Accueil

CNRS

Rechercher




Accueil > Animation de la recherche > Séminaires transversaux > Séminaires transversaux 2017

Séminaire SAMOVAR, 7 novembre à 10h30 > Software Heritage : la bibliotheque d’Alexandrie du code source (Roberto di Cosmo)

Le laboratoire Samovar accueille Roberto di Cosmo le 7 novembre 2017, pour présenterle projet Software Heritage dont il est le fondateur et directeur.

La conférence, en français, aura lieu à 10h30 dans la salle A003 du
campus d’Évry de Télécom SudParis, et est ouverte à tous.



À propos de Software Heritage :

"Le logiciel est au cœur de notre société numérique et incarne une part croissante de nos connaissances scientifiques, techniques et organisationnelles, au point que nous pouvons dire que cela fait maintenant partie de notre patrimoine culturel. Software Heritage a pour mission de faire en sorte que cette précieuse base de connaissances sera préservée au fil du temps et mise à la disposition de tous.

Nous avons déjà archivé plus de 3 milliards de fichiers de code source unique et 700 millions d’engagements uniques, couvrant plus de 60 millions de projets provenant de grands centres de développement de logiciels, des distributions GNU / Linux et des collections de logiciels en amont.

Nous expliquerons la mission de Software Heritage et soulignons certains des nouveaux défis, à la fois organisationnels et scientifiques, que Software Heritage présente. "

À propos de Roberto di Cosmo :

Ancien élève de la Scuola Normale Superiore de Pise, Roberto Di Cosmo a obtenu son doctorat en Informatique à l’Université de Pisa. Après avoir enseigné plusieurs années à l’Ecole Normale Supérieure de Paris, il est devenu Professeur d’Informatique à l’Université Paris Diderot. Il est actuallement detaché chez Inria.

Il a une longue histoire de contributions à la recherche en Informatique, dans des domaines allant de la logique à la programmation parallèle. Il s’intéresse maintenant aux problèmes nouveaux posés par l’essor du Logiciel Libre, et en particulier à l’analyse statique de grandes masses de code, qui étaient à l’origine du projet de recherche éuropéen Mancoosi.

Suivant de près l’impact de l’Informatique sur la société, il prone depuis longtemps l’adoption du Logiciel Libre, notamment à partir de la publication de son best-seller Le Hold-Up Planétaire en 1998 ; plus récemment, il s’est intéressé aux questions soulévées par la problématique de la rémuneration des artistes à l’ère d’Internet, avec l’ouvrage Manifeste Pour Une Création Artistique Libre Dans Un Internet Libre.

Il a créé le Groupe Thématique Logiciel Libre dans le Pole de compétitivié Systematic à Paris, qui a financé plus de 40 projets de R&D depuis 2007, et il dirige depuis 2010 l’IRILL, une structure de recherche de pointe sur le Logiciel Libre.

En 2016, il a été à l’origine de Software Heritage, une initiative qui vise à construire l’archive universelle de tout le code source publiquement disponible.

http://seminairetransverse.wp.tem-tsp.eu/2017/10/11/software-heritage-la-bibliotheque-dalexandrie-du-code-source-roberto-di-cosmo/